La mésentente avec un des coopérateurs est une difficulté importante qui peut créer une situation de péril pour la coopérative si le risque n’est pas contrôlé. Mais les dirigeants se sentent souvent désarmés face à une telle situation et agissent de manière impulsive.

Il ne faut pas négliger les droits de la défense qui, bien que n’ayant pas de formalisme propre dans ce genre de situation, trouvent leur source dans les bonnes manières. Il convient de tenter de restaurer le dialogue, tout comme dans un licenciement, il faut donner au coopérateur blâmable le droit d’obtenir une information, le droit de participer à une discussion contradictoire, et de s’exprimer librement. Il est préconisé de lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception, le mettant en demeure de cesser ses agissements fautifs. Il faut particulièrement faire ressortir les caractéristiques de la mise en péril de l’intérêt de la coopérative. Cette mise en demeure est primordiale, car elle laisse à l’associé la possibilité de mesurer les conséquences de la situation et peut-être de revoir sa position. De plus, elle pourra faire office de preuve devant un tribunal. Si la situation ne s’est pas améliorée, il est possible d’inscrire le désaccord à la prochaine assemblée générale. Avant de remercier le coopérateur indocile, vous pouvez aussi tenter une médiation. En dernier recours, si aucune solution ne se dessine il est possible de saisir le Tribunal de Commerce, par requête en référé, afin d’obtenir la désignation d’un mandataire chargé de réunir les associés et de trouver une solution au problème.

En tout état de cause, si vous décidez de vous séparer d’un des coopérateurs il ne faut pas agir à la légère, mieux vaut s’armer de patience et de bonnes manières et n’oubliez pas que les écrits restent et les paroles s’envolent.

Des questions ? Besoin d’un conseil complémentaire ?
L’équipe de France Groupements se tient à votre disposition.
N’hésitez pas à nous contacter !

CategoryActus

© 2017 - FRANCE GROUPEMENTS - Tous droits réservés

Mentions légales