Le fonctionnement d’un groupement peut démultiplier les possibilités de faute inexcusable, notamment dans la relation groupement/personnels des membres du groupement.

A l’effet d’éviter que le groupement puisse se voir qualifié de la commission d’une faute inexcusable, il est impératif de respecter la clause des statuts type proposés, « Les associés sont et demeurent toujours pleinement responsables de leurs entreprises et personnels et du respect des législation et réglementation tant sociale, que de sécurité, que du transport » et en aucune manière le groupement ne doit intervenir directement sur le personnel des membres du groupement.

Ses seuls interlocuteurs doivent être les dirigeants des entreprises composant le groupement.

Lorsque le groupement n’est pas satisfait des services rendus par une entreprise membre du groupement, celui-ci intervient sur le dirigeant et non pas sur les personnels de la dite entreprise.
Cela n’exonère pas le groupement de faire valoir à ses membres les manquements que leurs personnels commettent, notamment en matière de règles relatives à la sécurité.

Des questions ? Besoin d’un conseil complémentaire ?
L’équipe de France Groupements se tient à votre disposition.
N’hésitez pas à nous contacter !

CategoryNote technique

© 2017 - FRANCE GROUPEMENTS - Tous droits réservés

Mentions légales