Les difficultés relationnelles peuvent-elles être cause de licenciement ?

Toute personne dispose d’une liberté d’expression (au combien défendu depuis ce début d’année). Mais comme toute liberté, elle a ses limites.

Ainsi, le mauvais comportement d’un salarié vis-à-vis d’un de ses collaborateurs ou la direction (provocations, agressions verbales, propos déplacés…) impactant directement le travail et nuisant à la bonne marche ou à l’image de la société peut être un motif de licenciement.
Mais attention, pour justifier la cause réelle et sérieuse, un licenciement doit reposer sur des faits objectifs imputables aux salariés (CA Aix-en-Provence, 13 Février 2015).
Il faut donc pouvoir justifier ce motif. L’employeur peut également user de son pouvoir disciplinaire (rappel à l’ordre, mise à pied…) avant d’envisager l’ultime décision (si le comportement ne s’est pas amélioré).

Des questions ? Besoin d’un conseil complémentaire ?
L’équipe de France Groupements se tient à votre disposition.
N’hésitez pas à nous contacter !

CategoryNote technique

© 2017 - FRANCE GROUPEMENTS - Tous droits réservés

Mentions légales